Garrotxa Cultour - Página Principal

Menu Accueil
Proposition Garrotxa Cultour
Les belvederes de la Garrotxa

MG
Les belvederes de la Garrotxa

  1. A+
  2. A-
15 Éléments dans cette propositions
Des chaînes, des plaines, des vallées, des volcans ... Une bonne façon de voir la géographie de la Garrotxa c'est monter aux sommets qui nous en donnent une bonne perspective.

Description

Changer à texte pour enfant Changer à description normale
Les caractéristiques orographiques de la Garrotxa et des ses environs, font que les points de vue spectaculaires (souvent après une belle ballade) sont très nombreux. Depuis ses cimes les plus emblématiques, jusqu’à ses vallées qui la traversent du nord au sud et d’est en ouest, cet itinéraire nous emportera dans 14 lieux imprégnés d’histoire d’où nous pourrons contempler la région sous toutes ses perspectives.
La région de la Garrotxa se situe au nord de la Catalogne dans le versant haut du fleuve Fluvià et juste au chevet du fleuve Muga et des rivières Amer et Llémena. La région est limitée au nord par les départements du Vallespir, à l’est par celui de l’Empordà, puis par le Pla de l’Estany et le Gironés, au sud par le département de la Selva et à l’ouest par le Ripollés.
La région de la Garrotxa présente une particularité exceptionnelle et unique dans toute la Catalogne. Elle est en effet divisée en deux, sa moitié nord est connue sous le nom de la Haute Garrotxa.
Sa moitié sud, située dans une chaine montagneuse transversale, présente une géographie marquée par la présence de plus de 40 cônes volcaniques. Elle présente également de nombreuses coulées de lave, ce qui forme un paysage sans grand dénivelé. En 1985, cet espace va être déclaré Parc Naturel de la Zone Volcanique de la Garrotxa. La ville d’Olot ainsi que le village de Santa Pau sont les deux communes ayant le plus accumulé d’informations sur le volcanisme. Et cela n’est pas un hasard, car la grande majorité des volcans se concentrent autour de ces villes. Les deux plus grandes et spectaculaires coulées de lave peuvent être vues entre les villages de Sant Joan les Fonts et Castellfollit de la Roca. Dans ce premier village, nous pouvons observer 10 volcans et diverses coulées de lave annexes qui présentent un grand intérêt géologique. Une des plus importantes est celle se trouvant dans les environs de Molì Fondo et Boscarrós. Il s’agit d’un endroit unique où nos pourrons observer trois coulées de lave d’époques différentes superposées l’une sur l’autre. La raison est que la lave fluait à l’époque entre els vallées du Fluvià et du Turonell.
La ville d’Olot proprement dite compte 4 volcans. Le dernier a s’être formé s’appelle le Montsacopa et se situe au beau milieu de la ville. Sur un des versants de son cratère, se trouve la chapelle de Sant Francesc, d’où nous pouvons avoir une vue panoramique sur la ville, les volcans Bisaroques et Montolivet, les chaines montagneuses et les vallées qui entourent Olot, et même sur les sommets des Pyrénées et sur le Canigou. Un des autres lieux où nous pourrons contempler la plaine d’Olot et les différents volcans qui l’entourent, se trouve sur la cime du puy Rodò. Celui-ci se situe sur la commune de Les Preses, dans la chaine montagneuse de Cord. Il culmine à plus de 909 mètres au dessus de la mer et d’ici, nous pourrons voir jusqu’à la baie de Roses et les cimes des pyrénéens.
Un des lieux emblématiques de la Garrotxa est également la falaise basaltique se situant dans le village de Castellfollit de la Roca. Cette falaise est une des conséquences de l’action érosive des fleuve Fluvià et Turonell sur les restes des volcans depuis des milliers d’années. La falaise est par elle seule, d’une beauté et d’une singularité géologique tout à fait extraordinaire, mais depuis la place Josep Pla, elle est également un belvédère naturel d’où nous pourrons observer les montagnes de la Haute Garrotxa et la vallée du Fluvià s’ouvrant et se frayant un chemin jusqu’à la mer.
Le fleuve Fluvià nait de la chaine montagneuse du Collsacabra à plus de 920 mètres d’altitude et se jette dans la mer en passant par les Aiguamolls de l’Empordà, tout près du village de Sant Pere Pescador. Il recueille les eaux des chaines montagneuses du sud et de la Haute Garrotxa au nord. Il s’étend sur plus de 100 kilomètres. Sa vallée en Garrotxa est parsemée de villages, tels que Joan les Fonts, Sant Jaume de Llierca, Argelaguer, Sant Ferriol, Beuda, Maià de Montcal et Besalú. Certains possèdent des points de vue exceptionnels sur toute la vallée, nous vous les présenteront dans notre guide.
Dans la commune d’Argelaguer, se trouvent les ruines du château de Montpalau et la chapelle de Santa Magdalena dont il ne reste aujourd’hui qu’une partie de la tour de guet. À Maià de Montcalm, au dessus d’un petit terre -plein se trouve l’église de Santa Maria de Jonqueres qui est curieusement connue sous le nom de Sainte Madeleine. D’ici, nous pourrons contempler la plaine de l’Empordà, la baie de Roses et une partie du Cap de Creus. Le dernier belvédère de cette ballade dans la vallée du Fluvia se trouve au sanctuaire de Sant Ferriol à 366 mètres d’altitude.
Les vallées d’Hostoles et d’en Bas se situent au sud de la Garrotxa. La première comprend les municipalités de Sant Fliu de Pallerols et les Planes d’Hostoles. La seconde donne également son nom à sa capitale et est formée de diverses communes. Elle a la particularité d’être la plus fertile de tout la Catalogne. À l’intérieur de la commune de la Vall d’en Bas se trouve la chaine montagneuse de la Guàrdia (avec pour sommet culminant le Puigsacalm à plus de 1513 mètres d’altitude) et une partie du Collsacabra. L’ensemble, avec les villages de Planes d’Hostoles ,Sant Feliu de Pallerols et d’autres villages des départements d’Osona et de la Selva, constitue une sous-région du Cabrerès. C’est précisément à cet endroit que se situe un des sanctuaires les plus connus de toute la Garrotxa, le sanctuaire de la Font de la Salut. Ce lieu est un véritable balcon avec vues imprenables sur les vallées d’en Bas, d’Hostoles, sur le Canigou et la Haute Garrotxa.
La vallée de Llémena, à cheval sur les départements du Gironés et de la Garrotxa, se trouve entre les vallées du Fluvià et d’Hostoles. Il s’agit d’un des lieux naturels les mieux préservés et suit le cours fluvial de la rivière du Llemena. La vallée est délimitée à l’ouest par la chaine montagneuse de Finestres qui est un rempart naturel entre le village de Sant Aniol de Finestres situé au sud de la chaine, et les villages de Santa Pau et Mieres, situés au nord et nord-est. Cette chaine montagneuse se situe au centre de la région et accueille un des plus beaux belvédères de notre itinéraire, le château de Finestres à plus de 960 mètres d’altitude, et placé à côté de la chapelle de Santa Maria de Finestres. De la butte sur laquelle domine le château, nous pourrons contempler le village de Santa Pau, les Pyrénées, la vallée de Llemena et la plaine de l’Empordà. Si le temps le permet, nous pourrons même observer le golf de Roses et la mer méditerranée. Mais attention, ce lieu n’est pas recommandé pour les personnes souffrant de vertiges, car les sentiers pour y parvenir sont très escarpés.

La haute Garrotxa
La Haute Garrotxa est un espace d’intérêt naturel protégé. Il présente une géographie variée avec une prédominance des vallées profondes, entourées de falaises et parois rocheuses. Une grande partie de son territoire est recouvert de forêt de chênes verts et de chênes pédonculés. Le réseau fluvial de la Haute Garrotxa comprend la source du fleuve Muga et les confluents du côté gauche de la rive du fleuve Fluvià. La vallée de Llierca est la principale voie d’entrée dans la Haute Garrotxa. Ce fleuve nait à Sant Pau de Segúries, dans la région du Ripollés, à côté du Capsacosta, et chemine sur toute la vallée du Bac, puis par la vallée d’Oix. Le fleuve Llierca sert de frontière naturelle aux villages de Tortellà, Montagut i Oix et Sales de Llierca. Le village de Montagut i Oix est uns des villages les plus étendus de la Garrotxa et possède la plus grande partie de la zone de la haute Garrotxa. Au lieu dit du Cos, et plus concrètement à l’église de la Mare de Deú del Cos, nous trouverons un magnifique belvédère. Depuis ce point, nous pourrons observer au nord la vallée du fleuve Llierca, au nord est, le sanctuaire del Mont; au sud, la vallée du fleuve Fluvia, la chaine montagneuse de Puigsacalm et le sanctuaire de Cabrera. Enfin au sud-ouest, nous pourrons voir le sanctuaire du Far.
À l’est de la vallée de Llierca se trouve la commune de la vallée de Bianya qui englobe la vallée qui lui donne son nom, et la vallée de Bac. Au sud de ce village, se trouve la chaine montagneuse de Sant Miquel del Mont qui sépare les vallées d’Olot i de Bianya et offre une ample vue panoramique sur la Haute Garrotxa et la chaine montagneuse transversale, depuis le Puig de Bassegoda jusqu’au sanctuaire del Mont.
Aux limites frontalières de la Haute Garrotxa, se trouve la chaine montagneuse del Mont qui s’élève entre les bassins du fleuve Muga au nord et du fleuve Fluvià au sud. Sur un des versants de cette chaine formée de blocs de pierre calcaire, se trouve le village de Beuda qui accueille un des autres belvédères de notre itinéraire: l’église de Sant Miquel de Coma-de-roure. Elle se situe sur un petit col entre la vallée de Borró et le contrefort d’Espinau. Elle domine les vues du sanctuaire de la Mare de Deú del mont, le bassin du fleuve Fluvià, les vallées d’Olot, le Collsacabra et même la plaine du Pla de l’Estany.
Une partie de la Haute Garroxta est incluse dans le Parc Naturel de la Zone Volcanique de la Garrotxa. Cette zone se situe sur la commune de Sant Joan les Fonts et inclut deux belvédères de notre itinéraire. Le premier est à la tour de Canadell, ancienne tour construite durant les guerres carlistes. Le belvédère, orienté au sud, permet de voir toute la plaine de la Garrotxa jusqu’au village de Besalù, la plaine de Begudà, la zone de la vallée de Bianya et Castellar de la Muntanya. Il permet également d’avoir une vue panoramique sur les montagnes avoisinantes: la mare de Deú del Mont, la haute Garrotxa et les Pyrénées de Gérone.
L’autre belvédère est le cratère du volcan Aiguanegra. Il s’agit d’un lieu privilégié d’où nous dominerons toute la haute Garrotxa, le Canigou, les sommets des Pyrénées du Ripollés, la vallée de Bianys et le Puigsacalm.
La singularité géographique et géologique de la Garrotxa faite de contrastes de vallées planes et fertiles avec des massifs montagneux qui l’entourent et la traversent, font que nous pouvons observer ses paysages depuis de nombreux points, et apprécier la grandeur et splendeur de cette région hors norme, depuis ses alentours les plus immédiats jusqu’aux lointaines Pyrénées et même jusqu’à la méditerranée.

Curiosité

L’origine du nom “Garrotxa” provient des Garrotxes, qui sont des Terres âpres et escarpées. La région, de par son relief montagneux, marqué par des vallées profondes entourées de falaises et de parois rocheuses, en a donc tiré son nom. Elle nous offre malgré tout de magnifiques paysages, aussi bien dans la zone de la Haute Garrotxa que dans la zone volcanique d’Olot.

Données complémentaires

Recommandation: Que vous empruntiez un des six itinéraires pédestres qui traversent les endroits les plus spectaculaires de la Haute Garrotxa. Tous sont parfaitement signalisés et peuvent être suivis facilement grâce aux jalons informatifs. Depuis ces itinéraires, vous pourrez accéder à pied à de nombreux autres sentiers de la Garrotxa, du Ripollés et de l’Alt d’empordà, notamment grâce au réseau de randonnées pédestres d’Itinerànnia.