Garrotxa Cultour - Página Principal

Menu Accueil
Point d'intérét touristique

Sant Feliu de Monars

  • Sant Feliu de Monars
  1. A+
  2. A-

Description

Pour arriver à Sant Feliu de Monars, une église connue aussi dans l’Antiquité comme Sant Sebastià de Monars, nous arrivons d’abord à Rocabruna, continuons en direction de Beget et prenons la piste forestière que nous trouverons à mi-chemin, à gauche pas balisé). La piste, sans asphalte, atteint les Basses of Monars. À peu près au bout de ce chemin, sur la droite, il y a un chemin, également sans signalisation, qui descend à l'église (à environ 2 km).

L'extrême rusticité de l'œuvre et l'existence d'une série d'éléments tels que l'arc débordant, la tête rectangulaire, un peu irrégulière; Et les étapes qui séparent le navire du presbytère rendent difficile la datation. En principe, ils semblent être des éléments d'une architecture préromaine, mais dans le style et les vestiges conservés, il semble plutôt que nous soyons confrontés à un bâtiment qui devrait dater de la fin du XIIe siècle au début du suivant. cela répondrait à un retour à une certaine rusticité technologique.

La première référence documentée que nous trouvons sur le site de Monars se trouve à la fondation du canonique de Santa Maria de Besalú par le comte évêque Miró Bonfill en 977. L'église, en revanche, n'est mentionnée qu'en 1064 lorsqu'une femme, nommée comme Arsendis a fait un don d'un "alot" situé à Beget, sur le chemin de l'église de Sant Feliu de Monars et en faveur du monastère de Saint-Père de Camprodon. Cinq ans plus tard, la même femme a fait un nouveau don au monastère où elle mentionne à nouveau ce don. De plus, en 1094, il apparaît dans une donation faite en faveur de Santa Maria de Besalú par Arnau Arnall. L'église de Monars, également connue sous le nom de Sant Feliu, est un bâtiment très simple, avec une seule nef recouverte d'une voûte en canon.

La voûte de la nef correspond peut-être à une réforme du XVe siècle, provoquée par la démolition partielle de l'église à la suite des tremblements de terre qui ont secoué la région au cours de la troisième décennie de ce siècle. Bien que Sant Feliu ne soit pas mentionné, nous savons que dans la ville voisine de Montagut, de nombreuses personnes sont mortes en 1427 à la suite d'un important mouvement sismique. Par conséquent, il ne serait pas surprenant que le bâtiment de Sant Feliu soit également affecté.

À l'est, l'église possède une abside quadrangulaire recouverte d'une voûte en berceau. La porte d’accès, avec un linteau et un tympan lisse, s’ouvre, comme à l’habitude, du côté sud. À l'est, une petite fenêtre à deux dimensions de style roman et, au-dessus, un double clocher dans un grand beffroi.