Garrotxa Cultour - Página Principal

Menu Accueil
Point d'intérét touristique

Les murailles carlistes

  • Les murailles carlistes
  1. A+
  2. A-

Description

Durant la troisième guerre carliste (1872-1876), la ville d'Olot fut assiégée plusieurs fois par les troupes carlistes. Après deux ans de guerre, les carlistes dominaient pratiquement toute la région, mais la ville restait fidèle aux troupes libérales. Ce n'est que le 16 avril 1874, qu'Olot capitula, deux jours seulement après la déroute d'une colonne libérale venue de Gérone. La domination carliste à Olot ne va durer qu'un an. Le 18 mars 1875, l'armée libérale, bien supérieure en nombre, obligea les troupes carlistes à fuir et à se refugier dans les montagnes. La ville retomba sous contrôle gouvernemental. En mai 1875, sous les ordres du colonel ingénieur Felix Recio, les tours de défense et la muraille vont être reconstruites en prévision de futures batailles contre les carlistes, mais celles-ci n'eurent jamais lieu. La muraille descendait du volcan Montsacopa par l'actuelle rue Pintor Domenge, jusqu'à la rue Sant Pere Martir et la place Clarà. Quelques années plus tard, à partir de 1890, certains tronçons vont être abattus afin de permettre l'expansion de la ville. Actuellement, il ne reste que deux morceaux de cette muraille, le mieux conservé étant celui de la rue Pintor Domenge.